DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un infirmier allemand condamné à la prison à vie

Vous lisez:

Un infirmier allemand condamné à la prison à vie

Taille du texte Aa Aa

Surnommé l’“Ange de la Mort”, il est reconnu coupable du meurtre de 28 de ses patients. Entre 2003 et 2004, il leur a injecté un mélange mortel de médicaments. Pour expliquer son geste, il invoque la “compassion” envers ses victimes, souvent âgées. Mais le Tribunal souligne la “responsabilité particulièrement grave” du meurtrier. C’est ce qu’espéraient les familles des victimes : “Pour nous, il est très important de dire qu’il ne s’agissait pas de pitié. Son argument était de parler de compassion, mais ça n’en était pas et il a bien été condamné pour meurtre dans beaucoup des cas. C’est tout à fait justifié.” Stephan Letter, aujourd’hui âgé de 28 ans, a reconnu une partie des faits. Arrêté à l‘été 2004, il travaillait alors dans une clinique des Alpes bavaroises. Deux de ses victimes avaient survécues.