DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Visite de George Bush en Indonésie

Vous lisez:

Visite de George Bush en Indonésie

Taille du texte Aa Aa

Les manifestations se sont succédées en Indonésie contre la visite du président américain. Des milliers de personnes dans les rues de Bogor notamment, où se déroule la visite officielle. Les slogans sont très clairs : “Bush va en enfer” ou “Bush est un criminel de guerre”. Des formules qui reflètent l’opinion dominante dans ce pays musulman. Du coup, George Bush est entouré d’un imposant dispositif de sécurité dans tous ses déplacements. Le centre de la ville est bouclé et pour limiter les risques, la visite ne devait pas excéder 6 heures.

Juste le temps pour le président des Etats-Unis d’affirmer son “admiration” pour le chef de l’Etat indonésien. Et pour son pays démocratique : “J’applaudis cette Société où la population est libre d’exprimer son opinion. Et, au crédit de l’Indonésie, je dois dire qu’il y est possible de protester et de dire ce qu’on pense. Ce n’est pas la première fois que des gens expriment leurs opinions sur ma politique. C’est ce qui arrive quand on prend des décisions difficiles.”

George Bush est également revenu sur le bourbier irakien : “Je n’ai pris aucune décision quant à réduire ou augmenter le nombre de troupes. J’attend d’obtenir les avis de différentes sources, notamment de la Défense des Etats-Unis.” Le Pentagone qui hésiterait entre trois options : se retirer, envoyer plus de soldats ou au contraire en rapatrier mais s’installer dans la durée.