DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

40% de Néerlandais indécis à la veille des législatives

Vous lisez:

40% de Néerlandais indécis à la veille des législatives

Taille du texte Aa Aa

Des indécis que le Premier ministre sortant a tenté de séduire. Donné favori, le chrétien-démocrate, Jan Peter Balkenende, bénéficie de l’excellente santé financière des Pays-Bas dont la croissance devrait atteindre les 3%. Le CDA, parti de Balkenende, pourrait cependant faire les frais du récent scandale des mauvais traitements infligés par des militaires néerlandais à des Irakiens. Scandale dont le parti travailliste, en seconde position dans les sondages, pourrait tirer profit. Mené par le charismatique Wouter Bos, le Pvda a d’ores et déjà entamé des discussions avec ses alliés traditionnels pour la formation d’une éventuelle coalition gouvernementale.

Bos a rencontré lundi la chef de file des Verts, Femke Halsema, et le leader du Parti Socialiste, Jan Marijnissen. Des socialistes qui devraient tripler leur nombre de sièges à la chambre basse. De leur côté, les chrétiens-démocrates pourraient renouveler leur alliance avec les libéraux du VVD qui compte dans ses rangs Rita Verdonk. L’intransigeante ministre de l’Immigration est l’une des plus populaires de la coalition sortante.

Quant aux populistes tels que Geert Wilders, ils ne devraient pas bénéficier de ce scrutin anticipé. L’immigration, thème de prédilection de l’extrême droite, n’a pas occupé une place centrale dans la campagne. Les Pays-Bas, qui ont connu trois coalitions gouvernementales en quatre ans, pourraient privilégier la stabilité.