DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'ex-agent russe empoisonné sous surveillance policière et l'enquête confiée à l'antiterrorisme britannique

Vous lisez:

L'ex-agent russe empoisonné sous surveillance policière et l'enquête confiée à l'antiterrorisme britannique

Taille du texte Aa Aa

Très critique vis-à-vis du Kremlin, Alexandre Litvinenko, cet ancien colonel du FSB, les services secrets russes issus du KGB, est en soins intensifs à Londres. Selon les médecins, il a une chance sur deux de survivre. Le 1er novembre, il a été empoisonné par du Thallium. Il affirme être tombé malade après une rencontre avec de mystérieux informateurs dans un sushi bar de la capitale britannique. Il s’intéressait de très près au meurtre de la journaliste Anna Politkovskaïa et accusait dans une vidéo Vladimir Poutine d’en être le responsable.

Les proches d’Alexandre Litvinenko accusent eux le Kremlin et le FSB d‘être les auteurs de l’empoisonnement ce que ces derniers démentent catégoriquement. Les mystérieux informateurs de Litvinenko lui aurait donné le nom des assassins d’Anna Politkovskaïa. Cette journaliste russe d’opposition avait été abattue le 7 octobre dernier à Moscou. Sa mort avait suscité une vive émotion en Russie et dans le monde et de nouvelles craintes sur la liberté d’expression.