DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'ombre de Damas plane de nouveau sur Beyrouth après l'assassinat de Pierre Gemayel

Vous lisez:

L'ombre de Damas plane de nouveau sur Beyrouth après l'assassinat de Pierre Gemayel

Taille du texte Aa Aa

La mort du ministre antiysrien de l’Industrie a provoqué un choc dans la capitale libanaise. L’armée s’est déployée dans les rues et l’ancien président Amine Gemayel, le père de la victime a appelé au calme. Pierre Gemayel, chrétien maronite de 34 ans était l’une des figures du gouvernement de Fouad Siniora dont il était membre depuis juillet 2005, date de la révolution du cèdre qui avait suivi l’assassinat de l’ancien premier ministre Rafic Hariri en février 2005.

Déjà montrée du doigt dans cet assassinat, la Syrie est de nouveau accusé d‘être à l’origine de l’attentat de mardi. Pierre Gemayel a été abattu à bout portant par trois hommes alors qu’il était au volant de sa voiture. Ses obsèques auront lieu jeudi en la Cathédrale Saint-Georges des Maronites, dans le centre de Beyrouth. Un deuil national de trois jours sera observé dès mercredi et les cérémonies prévues pour le 63ème anniversaire de l’indépendance du Liban ont été annulées.

Cet attentat a été condamné par les grandes capitales occidentales et par Kofi Annan, le secrétaire général des Nations Unies. Sa mort accentue encore un peu plus la crise actuelle au Liban.