DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvelle arrestation dans l'affaire de corruption de Volkswagen

Vous lisez:

Nouvelle arrestation dans l'affaire de corruption de Volkswagen

Taille du texte Aa Aa

L’ancien président du comité d’entreprise du constructeur allemand a été arrêté hier à son domicile. Klaus Volkert est soupçonné d’avoir touché près de 2 millions d’euros de pots de vin de la direction des ressources humaines pour assurer la paix sociale de l’entreprise. C’est un ancien responsable du personnel de Volkswagen, Hans-Joachim Gebauer, qui a permis l’arrestation. Interrogé comme témoin, Gebauer affirme que Volkert lui a demandé de modifier sa déposition, lui proposant en échange de prendre en charge les frais de ses avocats.

Peter Hartz, l’ex-directeur des ressources humaines, a lui déjà été inculpé la semaine dernière pour malversations. Les acteurs de ce scandale avaient démissionner de leurs postes l’année dernière, lorsque l’affaire de corruption a éclaté. Mais les récents rebondissements dans ce dossier risquent d’aggraver la situation de Volkswagen. Le premier constructeur automobile européen a décidé de ne plus produire la Golf, son modèle le plus vendu, sur son site de Bruxelles. 3400 des 4900 emplois de la firme en Belgique devraient être supprimés.