DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

25 euros par jour pour les grèvistes de Volkswagen Forest

Vous lisez:

25 euros par jour pour les grèvistes de Volkswagen Forest

Taille du texte Aa Aa

Deux jours après l’annonce par Volkswagen de la suppression de 4.000 emplois sur site belge de Forest, près de Bruxelles, les salariés commençaient jeudi à négocier les conditions de leur départ. La grève a été reconduite pour une durée indéterminée et à partir de lundi, les grévistes ne toucheront plus que 25 euros par jour.

“Avec 25 euros les gens….les gens c’est vrai que….pour finir ou bien il va y avoir des débordements, affirme ce salarié, ..bon parce que les gens ne vont plus savoir tenir le coup, ils vont plus savoir supporter ça, avec un salaire comme ça : ….vous savez, on va tous faire nos courses; et avec 25 euros qu’est-ce que vous faites encore….hein : 25 euros par jour ? “.

190.000 Golf sont sorties des chaînes de Forest l’an dernier. Leur assemblage se fera désormais en Allemagne. Après le drame social de Sabena, celui de Renault Vilvorde, la décision de Volkswagen est vécue comme une catastrophe en Belgique.
“C’est clair que de toute façon ça va donner un choc à la population ça c’est sur, explique Geneviève Lesage, concessionnaire Volkswagen dans la région bruxelloise. Parce que c’est vrai que il y a quand même énormément de gens qui travaillent là. Bon : ça va être du chômage en plus, donc effectivement ça peut provoquer …oui : une diminution des ventes ça, ça peut se produire….”
Volkswagen souhaite conserver 1.500 postes dans l’usine de Forest tout en restant vague sur les modèles qui pourraient y être montés. Parmi les ouvriers, beaucoup pensent que la fermeture de l’usine est inéluctable. Les représentants syndicaux l’ont dit : ils vont réclamer des primes de départ aussi élevées que possible pour l’ensemble du personnel.