DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'assemblée régionale d'Irlande du Nord rouvrira-t-elle ses portes ?

Vous lisez:

L'assemblée régionale d'Irlande du Nord rouvrira-t-elle ses portes ?

Taille du texte Aa Aa

L’ultimatum fixé par l’accord de paix de Saint Andrews pour la réouverture du parlement d’Ulster arrive officiellement à terme ce vendredi. Mais les unionistes protestants refusent de désigner un Premier ministre. Poste qui devrait être attribué à leur chef de file. Or, le révérend Ian Paisley souhaite que la question de la police nord-irlandaise soit réglée avant de poser sa candidature. Le numéro deux du Sinn Féin, bras politique de l’IRA, serait appelé à devenir le vice-premier ministre d’un gouvernement régional. Mais Martin MacGuiness a peu de chance d’accéder au poste sans accord préalable sur cette fameuse police.

Actuellement c’est Londres qui administre les services de police de l’Ulster. Les loyalistes protestants aimeraient que cette gestion soit rapidement dévolue à Belfast, exigeant une date précise pour le transfert de pouvoirs. Date que les unionistes refusent de fixer pour l’heure. Faute d’accord, le processus de paix risque d‘être enterré. L’Assemblée de Stormont, qui a fermé ses portes en 2002 après une crise de confiance entre les deux parties, pourrait donc ne pas rouvrir.