DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Equateur : Rafael Correa vers la victoire à la présidence

Vous lisez:

Equateur : Rafael Correa vers la victoire à la présidence

Taille du texte Aa Aa

Chansons et slogans révolutionnaires à foison en Equateur. Rafael Correa, nationaliste de gauche anti-américain, serait le vainqueur de l‘élection présidentielle d’hier. Les résultats partiels donnent la victoire à l’ex-ministre de l‘économie. Rafael Correa compte bien insuffler le changement. Il veut renégocier les contrats pétroliers et la dette extérieure de l’Equateur. “Aujourd’hui, la vraie lutte vient à peine de commencer : la lutte pour redresser la nation, pour en finir avec les mafias qui nous ont dominés, la lutte pour construire une meilleure nation que nous désirons et que nous méritons tous. Que Dieu bénisse le peuple de Quito et en avant vers la victoire.”

La gauche poursuit donc sa progression en Amérique latine. Après le Chili, l’Argentine, le Brésil, la Bolivie, l’Uruguay et le Venezuela, c’est vraisemblablement au tour de l’Equateur. Les jeux sont loin d‘être faits pour Alvaro Noboa, adversaire de Correa. Noboa est un conservateur. Il est la première fortune du pays. Il rejette les résultats partiels. “J’ai demandé à mes assistants d’aller devant les tribunaux et d’exiger un nouveau décompte des voix.”

D’après le dépouillement d’un tiers des bulletins de vote, Noboa n’ obtiendrait que 32% des voix, contre 66% à Correa, un proche du président vénézuélien Hugo Chavez.