DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Eurotunnel sauvé du redressement judiciaire

Vous lisez:

Eurotunnel sauvé du redressement judiciaire

Taille du texte Aa Aa

Eurotunnel avait besoin de la présence de 27 de ses 53 créanciers, il y en avait 28 lundi matin au tribunal de commerce de Paris, représentant 72% de la dette du groupe contre 66% requis et les présents ont voté en faveur du plan de restructuration présenté en octobre dernier par Jacques Gounon, le Pdg d’Eutotunnel qui ne cachait pas lundi son soulagement : “je salue à la fois les créanciers qui soutiennent le plan, les actionnaires qui soutiennent le plan, ils sont également nombreux. On peut peut-être enfin espérer que Eurotunnel ait une forme de renaissance et puisse être une entreprise normale dans très peu de temps”.

Le plan accepté par une majorité de créanciers, prévoit la division par deux de la dette d’Eurotunnel de 9,1 milliards d’euros à 4,9. Deuxième caractéristique du plan Gounon : elle prévoit la transformation d’une partie de la dette du groupe en titres d’une nouvelle société baptisée Groupe Eurotunnel dans laquelle les créanciers pourraient détenir jusqu‘à 87% du capital, diluant jusqu‘à 13% du total la part actuelle des petits actionnaires.

C’est dans la première partie du mois de décembre que les détenteurs d’obligations Eurotunnel voteront à leur tour sur ce plan de restructuration : un feu vert de leur part, entrainerait celui de la justice sur la mise en oeuvre de celui-ci. Depuis le mois d’aout, Eurotunnel est placé sous la protection d’une procédure de sauvegarde, pour lui permettre justement de renégocier sa dette et d‘éviter ainsi le redressement judiciaire.