DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Empoisonnement de Litvinenko, la piste aérienne

Vous lisez:

Empoisonnement de Litvinenko, la piste aérienne

Taille du texte Aa Aa

Alexander Litvinenko, assassiné par Moscou ? Avant sa mort il y a une semaine, l’ancien agent du KGB n’avait cessé d’accuser le pouvoir russe de l’avoir empoisonné, et c’est peut- être dans ces avions de la British Airways, que la substance mortelle a voyagé. Des traces très faibles de radioactivité ont été découvertes dans 3 avions de la compagnie britannique, et Scotland Yard se concentre particulièrement sur 4 vols Londres-Moscou, fin octobre et début novembre.
Les appareils ont effectué depuis des rotations sur plusieurs villes européennes.

Andrei Nekrasov, l’ami de la victime, n’est pas vraiment surpris : “C’est dramatique, mais pour être honnête, ca ne m‘étonne pas. Dans le cercle des amis d’Alexander, ca ne fait aucun doute, cette affaire a à voir avec la Russie, Moscou, et des citoyens russes.”

A bord d’un des vols suspects, un homme d’affaire russe, ancien agent secret lui aussi, qui avait rencontré Litvinenko le premier novembre, jour où ce dernier est tombé malade. Il nie toute implication. Deux des avions suspects de British Airways sont testés en Grande-Bretagne, le troisième doit être rapatrié de Moscou à Londres. 36 000 passagers ont emprunté ces avions depuis, mais la compagnie assure que les risques pour la santé sont très faibles.