DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Liban à la veille d'un nouveau coup de tempête politique

Vous lisez:

Le Liban à la veille d'un nouveau coup de tempête politique

Taille du texte Aa Aa

L’opposition libanaise, menée par le Hezbollah, appelle à une manifestation de masse vendredi dans le centre de Beyrouth. Le chef du Hezbollah Hassan Nasrallah a toutefois insisté sur le caractère “pacifique” que doit avoir ce rassemblement, conscient que des débordements pourraient nuire à sa popularité.

L’opposition libanaise, soutenue par la Syrie et l’Iran, réclame une place accrue au sein du gouvernement, dont cinq ministres chiites et un sixième également pro-syrien ont claqué la porte à la mi-novembre. Elle plaide en faveur d‘élections législatives anticipées. “Le gouvernement, a répondu le ministre Marwan Hamadé, ne cédera pas devant une manifestation qui vise à le faire chuter. Nous avons une majorité au Parlement et un soutien dans le pays”. Le Liban, selon le ministre, est devant “un choix de système: démocratie ou autocratie religieuse”.

Le fossé entre les camps pro et anti-syrien s’est encore creusé au Liban depuis l’assassinat le 21 novembre dernier du ministre Pierre Gemayel. Ses funérailles à Beyrouth s‘étaient transformées en un gigantesque rassemblement contre l’influence de la Syrie qui persiste dans le pays.