DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Politique européenne de voisinage, enjeu stratégique pour l'Europe

Vous lisez:

La Politique européenne de voisinage, enjeu stratégique pour l'Europe

Taille du texte Aa Aa

Les questions énergétiques, et en particulier le gaz, comme sur ces images en Azerbaïdjan, figurent au nombre des enjeux de la politique européenne de voisinage. Une politique dont le bilan est positif et qui devrait se voir attribuer lundi une enveloppe de 700 millions d’euros, pour les infrastructures de transport et énergétiques notamment.

Emma Udwin, porte-parole de la commissaire aux Relations extérieures :

“Nous avons ici une politique qui apporte des bénéfices très concrets et des avantages très tangibles pour les gens dans ces pays, et pour nous-mêmes. Nous avons tout intérêt à continuer avec, la question de l’accession c’est pour un autre jour”.

La Politique européenne de voisinage s’applique au sud aux pays du pourtour méditérranéen, sauf la Turquie, et à l’est avec notamment l’Azerbaïdjan, l’Arménie et la Géorgie. Mario Telò, président de l’Institut d’Etudes Européennes de l’Université Libre de Bruxelles :

“C’est essentiel pour une Union européenne de 500 millions d’habitants d’avoir autour d’elle une population de 500 millions d’habitants avec laquelle elle a des relations de coopération active, des valeurs partagées et aussi des formes d’actions communes au cas où des problèmes urgents se présentent, par exemple la crise au Liban.”

Un autre axe de ces PEV concerne l’obtention de visas pour les citoyens des deux bords…

Une politique de bon voisinage que l’on retrouvera sans nul doute au coeur de l’agenda allemand quand Berlin prendra la présidence de l’Union l’année prochaine.