DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'avertissement de Pfizer

Vous lisez:

L'avertissement de Pfizer

Taille du texte Aa Aa

Le revers commercial que vient de subir le laboratoire pharmaceutique américain Pfizer en stoppant les essais cliniques de son médicament anti-cholesterol : le “Torcetrapib”, pourrait être lourd de conséquences, non seulement pour le groupe américain mais aussi pour le secteur.

En arrêtant le développement de cette nouvelle molécule de traitement du cholesterol, Pfizer se prive de recettes annuelles estimées par les analystes du secteur pharmaceutique à 20 milliards de dollars soient près de 14 milliards d’euros. Pfizer : second groupe pharmaceutique mondial par le chiffre d’affaires, avait beaucoup misé sur le développement de cette molécule qui finalement a été jugée dangereuse après la constatation dramatique d’un taux de décès plus élevé que prévu au cours d’un essai clinique réalisé à grande échelle.

La chute en bourse du titre Pfizer est vertigineuse lundi : après un repli de 15%, elle atteint 12% en cours de séance à Wall Street. Le cas Pfizer constitue aussi un rappel brutal des risques associés au développement d’une nouvelle molécule et du danger que courent les grands groupes pharmaceutiques trop dépendants de quelques produits vedettes. Et même si les concurrents de Pfizer sont en hausse lundi en bourse, l’avertissement vaut pour la totalité d’entre eux.