DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le futur chef du Pentagone mis à l'épreuve par le Sénat

Vous lisez:

Le futur chef du Pentagone mis à l'épreuve par le Sénat

Taille du texte Aa Aa

Les Etats-Unis ne sont pas en train de gagner en Irak: le futur chef du Pentagone s’est rangé à cette idée qui est désormais une évidence pour l’opinion publique américaine. Robert Gates était entendu ce mardi par la commission des forces armées du Sénat, une audition préalable à la confirmation de sa nomination. Il a notamment répondu aux questions du prochain président démocrate de la commission.

“Toutes les options sont sur la table, a expliqué Robert Gates, pour résoudre le problème irakien. Mais même si un changement de stratégie marche, a-t-il ajouté, nous allons toujours devoir garder un certain niveau de soutien américain pour les militaires irakiens”. Sur le terrain, la violence interconfessionnelle continue de faire rage. Une quarantaine de personnes ont été tuées ce mardi dans une série d’attentats à Bagdad. Dans le nord de la capitale, une attaque a visé un bus transportant des employés d’un organisme religieux chiite. Bilan: 15 morts. Et toujours dans le nord, sept recrues de la police ont péri dans une explosion. Dans le sud de Bagdad, trois voitures piégées ont explosé à proximité d’une station-service bondée. Une quinzaine de civils ont été tués.