DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les îles Fidjis seraient en proie à leur quatrième coup d'Etat en 20 ans

Vous lisez:

Les îles Fidjis seraient en proie à leur quatrième coup d'Etat en 20 ans

Taille du texte Aa Aa

Une quarantaine de militaires ont investi cette nuit la résidence du Premier ministre Laisenia Qarase à Suva, la capitale. Selon le chef du gouvernement, le président fidjien aurait lui-même donné son feu vert au chef de l’armée, Voreqe Bainimarama, pour ce putsch. Le chef d’Etat dément, affirmant dans un communiqué qu’il n’a pas dissous le Parlement, contrairement à ce qu’affirment plusieurs médias de cet archipel du pacifique sud qui compte 900 000 habitants.

L’armée fidjienne accuse le Premier ministre de corruption et de laxisme contre les auteurs du dernier coup d’Etat, en 2000.
Laisenia Qarase, assigné à résidence, refuse de démissioner et appelle le gouvernement australien à intervenir militairement. Canberra refuse mais menace d’imposer des sanctions à l’armée fidjienne comme l’a déjà fait la Nouvelle-Zélande.