DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Scotland Yard à Moscou pour enquêter sur la mort de Litvinenko

Vous lisez:

Scotland Yard à Moscou pour enquêter sur la mort de Litvinenko

Taille du texte Aa Aa

L’enquête britannique sur l’empoisonnement de l’ex-agent des services secrets russes (FSB), Alexandre Litvinenko, se poursuit à Moscou. Des policiers de Scotland Yard sont arrivés ce lundi soir en Russie pour interroger, notamment, d’anciens agents du FSB qui avaient rencontré Litvinenko avant sa mort à Londres le 23 novembre. Une enquête qui porte atteinte aux relations entre Londres et Moscou selon le chef de la diplomatie russe. “Monter une campagne sur la participation de responsables officiels (russes) est innacceptable et cela porte, bien sûr, un coup à nos relations”, soulignait lundi Sergueï Lavrov.

Sur son lit de mort, Alexandre Litvinenko avait accusé le Président Poutine d’avoir ordonné son assassinat. Le Kremlin a toujours démenti. Le ministre britannique de l’Intèrieur reste prudent. John Reid met en garde contre d‘éventuelles “spéculations sauvages”. Laissez la police faire son travail et trouver des preuves plutôt que de jouer à un cluedo international” a-t-il averti en marge d’une réunion européenne à Bruxelles.

A Moscou, Scotland Yard devrait notament interroger Andreï Lougovoï, un acien agent russe qui a rencontré Litvinenko le jour où il a vraissemblablement été empoisonné au polonium 210. Une substance radioactive qui a laissé des traces. Trois nouveaux sites à Londres ont été inspectés par la police britannique.