DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Dominique de Villepin entendu comme témoin dans l'affaire Clearstream

Vous lisez:

Dominique de Villepin entendu comme témoin dans l'affaire Clearstream

Taille du texte Aa Aa

Dominique de Villepin sera entendu prochainement par la justice sur l’affaire Clearstream. Le gouvernement a donné son feu vert, comme le veut la constitution. Le Premier ministre français sera auditionné d’ici noël, en tant que témoin, les magistrats n’ayant retenu aucune charge contre lui… Un soulagement pour le numéro un du gouvernement qui a toujours nié toute implication dans cette ténébreuse affaire de falsification de listings.

Clearstream, une société financière luxembourgeoise, dans laquelle plusieurs personnalités politiques auraient dissimulé des comptes frauduleux, selon des listes secrètes qui se révèleront ensuite montées de toute pièce. A l‘époque Dominique de Villepin, ministre des Affaires étrangères avait chargé un spécialiste des services secrets, Philippe Rondot, d’enquêter sur ces listes. C’est notamment là dessus qu’il doit s’expliquer.

Michèle Alliot-Marie, ministre de la Défense a du le faire elle aussi, elle a été entendue par les juges mi-novembre. Le nom de son compagnon, un député de l’UMP, figurait sur les fameuses listes tout comme celui de Nicolas Sarkozy, ministre de l’Intérieur et on le sait, candidat à la présidence. Qui savait quoi, qui voulait déstabiliser qui? Une nébuleuse politico-judiciaire qui, ce qui est sûr, mêle trois grosses pointures du même gouvernement : du jamais vu, à cinq mois des élections présidentielles d’avril.