DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Le rachat de Volkswagen n'est pas à l'ordre du jour", affirme le Président du directoire de Porsche

Vous lisez:

"Le rachat de Volkswagen n'est pas à l'ordre du jour", affirme le Président du directoire de Porsche

Taille du texte Aa Aa

Les journalistes qui attendaient de la conférence de presse annuelle du groupe Porsche mercredi à Stuttgart des révélations sur le feuilleton capitalistique entre Porsche et Volkswagen en ont été pour leurs frais : Wendeling Wiedeking, le président du directoire a fait savoir que ce dossier n‘était pas à l’ordre du jour et qu’un rachat de Volkswagen ne fait pas partie des projets du constructeur de voitures de sport.

Actuellement Porsche détient 27,4% du capital de Volkswagen, ce qui représente un investissement de 4 milliards d’euros et projette de faire passer ce chiffre à 29,9% : juste en dessous du seuil de 30% qui serait le synonyme du lancement d’une offre sur la totalité du capital de Volkswagen.

Sans donner de chiffres précis, Porsche s’est d’ailleurs montré prudent comme à son habitude en affirmant que son bénéfice imposable sur l’exercice en cours sera inférieur au record de l’an passé. Concernant le niveau actuel de l’euro, une donnée primordiale pour Porsche qui vend trois voitures sur quatre aux Etats Unis, le directeur financier du constructeur a précisé que le groupe continue comme par le passé à se couvrir c’est à dire à employer les instruments financiers qui lui permettent de d’amortir les pertes générées par la flambée de l’euro contre le dollar.