DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Liban : dans les rues de Beyrouth l'opposition continue de mettre la pression sur le gouvernement

Vous lisez:

Liban : dans les rues de Beyrouth l'opposition continue de mettre la pression sur le gouvernement

Taille du texte Aa Aa

L’opposition emmenée par le Hezbollah veille sans relâche sur la place des Martyrs au coeur de Beyrouth.
La capitale libanaise est depuis cinq jours sous très haute tension. Des milliers de manifestants campent depuis vendredi face au palais du gouvernement pour exiger la démission du cabinet de Fouad Siniora. ette soirée était placée sous le signe du recueillement en mémoire d’Ahmad Mahmoud, un jeune sympathisant chiite tué dimanche en marge de manifestations. Ses obsèques ont eu lieu ce mardi. Mais malgré la tension, la journée s’est déroulée sans incident.

Pour autant la situation menace de dégénerer à tout moment, faisant ressurgir le spectre de la guerre civile. Dans l’autre camp, les partisans de Fouad Siniora restent eux aussi mobilisés et affichent leur soutien au Premier ministre. Retranché dans le siège du gouvernement, ce dernier a réiteré son appel au calme et au dialogue avec l’opposition. Soutenu par les pays occidentaux et par plusieurs pays arabe, Fouad Siniora n’entend pas cèder.

Plus tôt dans la journée, les obsèques du jeune chiite ont rassemblé des milliers de personnes. Ce militant de 20 ans a été abattu ce dimanche dans un quartier sunnite alors qu’il revenait d’une manifestation. Les forces de sécurité massivement déployée dans Beyrouth redoute plus que jamais que la situation ne dégénère.