DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Polonium 210: Mario Scaramella hors de danger pour le moment

Vous lisez:

Polonium 210: Mario Scaramella hors de danger pour le moment

Taille du texte Aa Aa

Le contact italien de l’ex-agent secret russe empoisonné au polonium 210 ne montre de son côté aucun symptôme d’empoisonnement. Mario Scaramella est sorti ce mercredi de l’hôpital de Londres où il était examiné depuis vendredi dernier. Des traces de la substance radioactive qui a provoqué la mort d’Alexandre Litvinenko avaient été détectées dans son organisme mais il se porte bien pour le moment.

Mario Scaramella promet maintenant, comme il l’a déclaré à la télévision publique italienne, de faire des révélations sur l’affaire à partir des documents vidéo, audio et écrits qu’il a en sa possession. Scaramella affirme avoir rencontré Litvinenko à Londres le jour de son empoisonnement. Pour ce spécialiste russe de la criminalité, “c’est la première fois qu’une matière comme le polonium 210 est utilisée comme un poison. C’est orchestré par une grosse organisation, c’est clair, dit-il. Cela ne peut pas être perpétré par un petit groupe mais par une équipe qui fait travailler des scientifiques, des spécialistes du nucléaire et d’autres domaines. Bref, c’est un job pour une organisation d’Etat”.

A Moscou, les enquêteurs de Scotland Yard continuent d’entendre d’autres anciens agents des services secrets russes qui avaient rencontré Litvinenko à Londres. Mais, encadrés par le Parquet, estime la presse russe, “leur chance de succès semble limitée”.