DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Presque deux ans après, la thailande enterre les dernières victimes non identifiées du tsunami

Vous lisez:

Presque deux ans après, la thailande enterre les dernières victimes non identifiées du tsunami

Taille du texte Aa Aa

C’est ici, dans ce cimetière de la province de Phang Nga, au nord de l‘île de Phuket, qu’une partie des corps ont été mis en terre. En tout, 110 victimes, beaucoup seraient des travailleurs immigrés birmans. Les corps ont été inhumés dans des cercueils en aluminium et dans des caveaux étanches, nul ne perd espoir qu’un jour ils seront identifiés et que leurs proches viendront les réclamer. 300 corps non identifiés ont déjà été enterrés en octobre et en novembre.

Et puis il y aussi ces victimes identifiées elles, mais dont les familles n’ont toujours pas réclamé les corps, ils seront conservés dans une morgue. Quelque 220 000 personnes avaient trouvé la mort lors du tsunami qui le 26 décembre 2004 avait ravagé les côtes d’une dizaine de pays d’Asie. Sur les 5 400 victimes dénombrées en Thaïlande, la moitié étaient des touristes étrangers.