DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'ancien agent secret russe Litvinenko enterré à Londres

Vous lisez:

L'ancien agent secret russe Litvinenko enterré à Londres

Taille du texte Aa Aa

L’ex-agent secret russe Alexandre Litvinenko est désormais enterré mais l’affaire déclenchée par sa mort continue de se propager tous azimuts. Litvinenko, empoisonné au polonium 210, a été inhumé ce jeudi dans le cimetière londonien de Highgate, dans un cercueil totalement hermétique car la radioactivité dont il a été victime risque d‘être dangereuse pendant au moins vingt ans. Une centaine de personnes, famille et amis, ont assisté aux funérailles. Certains ont participé à une prière dans une mosquée car l’ancien agent russe s‘était converti à l’islam. “Il dénonçait les crimes commis par ses anciens collègues, comme le faisait aussi la journaliste Anna Politkovskaïa, a commenté le Tchétchène en exil à Londres Akhmed Zakaïev. Il devait être liquidé”.

Alexandre Litvinenko aurait été empoisonné le 1er novembre dernier à l’hôtel Millennium de Londres. Et les autorités sanitaires britanniques révèlent aujourd’hui que sept employés de cet hôtel ont été faiblement contaminés au polonium 210. A Moscou, le Parquet a décidé d’ouvrir à son tour une enquête, notamment pour tentative d’empoisonnement d’un autre ex-agent secret russe qui est témoin dans l’affaire.

Sur le plan diplomatique, le ministre russe des Affaires étrangères a tenu à rappeler que l’enquête de Scotland Yard n’avait “aucun impact sur les relations avec la Grande-Bretagne”. Mais Sergueï Lavrov a lancé une pique: “La tentative de déclencher une campagne autour de cette affaire et de la transformer en un scoop politique, a-t-il dit, est en train de tomber à l’eau”. A Moscou, l’enquête des policiers britanniques piétine. Dmitri Kovtoun, ex-agent des services spéciaux russes qui devait être interrogé, est dans un état critique. Et l’interrogatoire d’Andreï Lougovoï, autre témoin clé, a été reporté sine die.