DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Irak au menu de la rencontre entre Blair et Bush

Vous lisez:

L'Irak au menu de la rencontre entre Blair et Bush

Taille du texte Aa Aa

Washington et Londres se penchent sur le conflit en Irak, à la lumière du rapport Baker. Un rapport qui propose une autre approche pour mettre fin à la violence. Le Premier ministre britannique Tony Blair, arrivé hier soir, rencontre le président américain aujourd’hui. Fidèle allié du chef de la Maison-Blanche, Blair avait prôné récemment une approche globale de la crise tout en niant toute divergence avec Washington. Avec ses 79 recommandations pour changer la donne, le rapport de la commission démocrate et républicaine sonne comme un aveu d‘échec pour Bush. Le document a été publié hier. James Baker et Lee Hamilton, les présidents de cette commission, recommandent notamment une diplomatie active à l‘égard de l’Iran et de la Syrie et des efforts pour dialoguer avec toutes les parties en Irak, sauf Al-Qaïda.

Nancy Pelosi, future présidente de la Chambre des représentants, a remercié “la commission pour son travail et pour être d’accord que l’actuelle politique de Bush en Irak est un échec. Tout est parti de là”. La commission n’entend pas avoir trouvé la solution miracle pour stopper la flambée de violences en Irak. Ses conclusions ont été saluées dans les territoires palestiniens et aussi par la Syrie.