DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le spectre de la fraude électorale rattrape l'Italie

Vous lisez:

Le spectre de la fraude électorale rattrape l'Italie

Taille du texte Aa Aa

En Italie, les votes blancs, nuls et contestés enregistrés lors des sénatoriales d’avril dernier vont être recomptés a annoncé la commission de vérification du scrutin. Ce recomptage concerne 7 régions sur 20 : Calabre, Campanie, Latium, Lombardie, Pouilles, Sicile et Toscane. Un échantillon des votes exprimés en faveur de l’une ou l’autre coalition sera également recompté dans ces mêmes régions. En cas d‘écart constaté avec les résultats rapportés, le recomptage sera étendu aux autres régions. Au Sénat, où les sièges sont répartis région par région, la coalition de centre-gauche de Romano Prodi ne dispose que d’un siège de majorité, sans compter sept sénateurs à vie indépendants. Les résultats du Sénat tout comme ceux de la chambre des députés, avaient été contestés avec vigueur par le perdant des élections Silvio Berlusconi. Un documentaire a relancé la polémique sur la fraude électorale fin novembre, mais les journalistes accusent Berlusconi d’avoir organisé le trucage des résultats.