DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les enseignes britanniques de distribution Teyxco et Asda épinglées par le rapport d'une ONG

Vous lisez:

Les enseignes britanniques de distribution Teyxco et Asda épinglées par le rapport d'une ONG

Taille du texte Aa Aa

A raison de 80 heures par semaine pour un salaire de 7 centimes d’euro de l’heure, 5.000 personnes, en majorité des femmes travailleraient au Bengla- Desh pour les départements textiles des distributeurs britanniques Tesco et Asda, filiale du N°1 mondial de la distribution l’américain Wal-Mart. C’est ce qu’indique un rapport de l’ONG “War on Want” dans un rapport intitulé “Fashion Victims” : les victimes de la mode.

Selon l’ONG, Tesco, Asda mais aussi Primark, une chaine de magasins, se sont engagés officiellement à payer un salaire minimum qui correspond à 32 euros 50 par mois ou 7 centimes d’euros de salaire horaire : soit le minimum vital au Bengladesh.
Selon l’ONG War on Want qui a enquêté sur place, en fait, les salaires versés commencent souvent à 12 euros par mois. L’ONG précise également que Tesco, Asda et Primark ont publiquement déclaré que leurs fournisseurs ne devaient pas faire travailler la main-d’oeuvre plus de 48 heures par semaine et donner un moins un jour de congé par semaine en moyenne.
Les personnes interrogées par War on Want au Bengladesh travaillent jusqu‘à 96 heures par semaine et perdent souvent leur jour de congé, affirme le rapport.