DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une marée humaine au centre de Beyrouth contre le gouvernement Siniora

Vous lisez:

Une marée humaine au centre de Beyrouth contre le gouvernement Siniora

Taille du texte Aa Aa

L’opposition pro-syrienne menée par le Hezbollah, le mouvement Amal et le courant patriotique libre du général Aoun affirme avoir rassemblé plus d’un million de personnes dans le centre de la capitale libanaise.

Le 1er décembre, une première manifestation avait réuni 800 000 personnes. Elle a été suivie par un sit-in devant le siège du gouvernement. Les partisans du leader chiite Hassan Nasrallah demandent la démission du gouvernement Siniora soutenu par Washington et l’Union européenne. Ils réclament également la formation d’un cabinet d’union nationale.

Soutenue par Damas et Téhéran, l’opposition veut faire de cette journée un “tournant historique”. Elle appelle également ses partisans à bloquer les routes dès demain et à paralyser les aéroports et l’administration.

Le premier ministre libanais Fouad Siniora met en garde contre “une escalade de la violence et appelle de nouveau au dialogue”.