DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Gazprom va entrer au capital du super projet Sakhalin 2

Vous lisez:

Gazprom va entrer au capital du super projet Sakhalin 2

Taille du texte Aa Aa

Le groupe pétrolier anglo-néerlandais Royal Dutch Shell va céder au monopole russe du gaz Gazprom une participation de contrôle dans le projet Sakhaline-2 : un projet d’exploitation pétrolier mais surtout gazier dont l’envergure est la plus importante connue à ce jour, d’un montant équivalent à 16,5 milliards d’euros. Sakhaline 2 dont Shell détient 55% du capital, doit produire près de 10 millions de tonnes de gaz naturel liquéfié par an est pratiquement achevé mais les menaces de retrait des licences d’exploitation par les autorités russes ont freiné le développement du complexe.

C‘était le but du Kremlin : le nouvel arrivant, Gazprom vient renforcer les partenaires déjà connus au sein du capital : Shell, et les japonais Mitsui et Mitsubishi. Dans quelles proportions : là est la question. L’annonce du doublement des coûts estimés de Sakhaline-2 avait causé la rupture des négociatons entre Gazprom et Shell en vue d’un échange : le premier devait récupérer 25% des parts dans le projet et le second obtenait des parts dans l’exploitation du champ gazier arctique de Zapolyarnoye détenu par Gazprom. On ne connait pas les termes du nouvel accord mais on peut raisonnablement penser que Gazprom va recevoir une part de celle détenue par Shell et racheter environ 10% de la part de chacun des deux groupes japonais, de façon à se retrouver majoritaire. Du Kremlin, c‘était depuis longtemps le voeu le plus cher.