DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Gel partiel des négociations d'adhésion avec la Turquie

Vous lisez:

Gel partiel des négociations d'adhésion avec la Turquie

Taille du texte Aa Aa

Les ministres européens des Affaires étrangères ont tranché. Faute d’avoir étendu son accord d’union douanière à Chypre, la Turquie verra huit des 35 chapitres de négociations suspendus. En revanche, pas de date-butoir. L’Union se contentera d‘évaluer annuellement les progrès de la Turquie jusqu’en 2009. Soucieux de ménager ses interlocuteurs turcs, le commissaire européen à l’Elargissement Olli Rehn a plaidé pour la poursuite d’un dialogue constructif.

“Le processus d’adhésion”, a-t-il expliqué, “est aussi l’opportunité de montrer que l’Islam, qui est la deuxième religion du continent, peut être compatible avec l’Europe et ses valeurs, la démocratie, le respect des droits de l’homme et la morale.”

Certains tenants de la ligne dure, Chypre et Grèce en tête auraient préféré qu’un ultimatum soit fixé, mais les Européens entendent rester prudents. A l’origine du blocage avec la Turquie, son refus persistant d’ouvrir ses ports et aéroports aux navires et aux avions en provenance de la République de Chypre. Lors de leur sommet en fin de semaine, les dirigeants européens devront confirmer la décision de leurs ministres.