DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Chili a vécu la journée dans le calme, après les affrontements de la nuit

Vous lisez:

Le Chili a vécu la journée dans le calme, après les affrontements de la nuit

Taille du texte Aa Aa

La vie continue, et les Chiliens veulent par dessus tout parachever la démocratisation du pays. Tous les quotidiens ont publié des suppléments sur la vie de l’ancien dictateur. Sa mort a été naturellement été au centre des discussions : “Pour ces gens qui étaient là en 1973 et qui ont tellement souffert ces années, dit cet hommme, c’est un soulagement, pour eux c’est un grand jour.” “Aujourd’hui, estime cet autre chilien, c’est un moment de réflexion pour les chiliens, c’est un grand homme qui nous a quitté, un homme qui nous a donné la liberté, qui a su conduire notre notre pays et le transmettre aux socialistes qui le dirigent maintenant autour de la présidente”.

Pour les victimes de la dictature, un immense soulagement mais aussi la frustration de voir Pinochet échapper à la justice. Il faudra digérer les divisions qui se sont exprimées cette nuit , quand des élèments radicaux sont venus troubler la fête… Mais Michelle Bachelet a confiance, pour la présidente, les Chiliens ont la capacité de regarder ensemble vers l’avenir : “Ces dernières heures, nous avons assisté à des scènes de divisions, nous n’aimons pas cela, mais je sais que notre pays, notre société, a la force morale de se rassembler, c’est ce qui fait la grandeur d’un pays”.

Ceux-ci ont exprimé haut et fort leur joie, la disparition d’Augusto Pinochet, c’est la fin, définitive, de 17 ans de terreur. Pour eux, le Chili s’engage vraiment dans le 21e siècle.