DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Italie en plein débat sur l'acharnement thérapeutique et l'euthanasie

Vous lisez:

L'Italie en plein débat sur l'acharnement thérapeutique et l'euthanasie

Taille du texte Aa Aa

Au coeur des discussions, le cas de Piergiorgio Welby sur lequel un tribunal de Rome doit se prononcer. Cet homme de 60 ans atteint de dystrophie musculaire, est maintenu en vie par un respirateur depuis 1997. Selon ses avocats, il ne réclame pas l’euthanasie, illégale en Italie mais la fin de l’acharnement thérapeutique, tout aussi illégal.

Le parquet de Rome a donné lundi un avis favorable à sa demande d’arrêter la machine et de recevoir un traitement contre la douleur pour apaiser ses derniers instants. Mais la justice n’a pas le pouvoir d’interdire à un médecin de rebrancher le respirateur. C’est à lui que revient le dernier mot car il a un pouvoir discrétionnaire en la matière selon la déontologie de la profession.

L’Eglise catholique rappelle pour sa part son attachement à la “personne humaine” en se prononçant à la fois contre l’euthanasie et l’acharnement thérapeutique si ce dernier est scientifiquement prouvé.