DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Arctique sans banquise d'ici 2040

Vous lisez:

L'Arctique sans banquise d'ici 2040

Taille du texte Aa Aa

Selon une étude des universités de Washington et McGill, la glace qui recouvre l’Océan Arctique pourrait disparaître durant l‘été, d’ici 2040. Si les gaz à effet de serre continuent à se développer seule une petite partie de la banquise résistera, au Groenland et au Canada. Pour Bruno Tremblay, assistant professeur à l’université canadienne McGill : “Nous assistons depuis 30 ans à la fonte de 8% de la banquise chaque décennie. Il est donc possible qu’il n’y ait plus de glace dans l’Arctique durant l‘été, dans les décennies à venir”.

La disparition de la banquise aurait un effet désastreux sur l‘équilibre écologique de la région. Certaines espèces sont menacées. “Dans l’Arctique, le réchauffement climatique entraîne la fonte des glaces pérennes. Ce qui pourrait provoquer une érosion du littoral. Les effets dans la région : l’habitat des ours polaires, des morses, sera affecté parce qu’ils ont besoin d’une banquise pour pêcher et chasser”, souligne Bruno Tremblay.

Le réchauffement de la planète pourrait également avoir un impact sur les phénomènes climatiques tels que des tempêtes ou d’importantes précipitations, y compris en haute altitude. La fonte des glaces dans l’Arctique n’est donc pas un problème local, mais global. D’où l’urgence de réduire, notamment, les gaz à effet de serre.