DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un nouvel épisode dans le scandale de corruption qui ébranle Siemens

Vous lisez:

Un nouvel épisode dans le scandale de corruption qui ébranle Siemens

Taille du texte Aa Aa

Un ancien membre du directoire du groupe allemand est désormais dans le collimateur de la justice. Thomas Ganswindt a été placé hier en détention provisoire. Plusieurs témoins l’ont mis en cause. Lorsqu’il était en charge de la division communication du groupe, il aurait été au courant de pratiques douteuses et les auraient tolérées. L’affaire qui a éclaté il y a plus d’un mois, repose sur la découverte de 420 millions d’euros de paiements suspects ses sept dernières années. Les enquêteurs soupçonnent une douzaine de personnes d’avoir utilisé ces fonds pour financer des pots-de-vin dans le cadre de l’obtention de contrats internationaux, notamment dans les télécoms. Pour tenter de redresser son image, Siemens a annoncé un audit indépendant de son système de lutte contre la corruption.