DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Dernier sommet avant l'Europe des Vingt-Sept


monde

Dernier sommet avant l'Europe des Vingt-Sept

Une savoureuse bienvenue a été souhaitée aux 30 millions de Roumains et de Bulgares qui rejoindront l’Union européenne le 1er janvier. Peu avant l’ouverture du sommet des chefs d’Etat et de gouvernement à Bruxelles, un pain d‘épice géant en forme de carte européenne a été dévoilé. Très symboliquement, le président roumain et le premier ministre bulgare y ont encastré la représentation de leurs pays. Le sommet qui s’est ouvert ce jeudi est ainsi le dernier avant l’avènement de l’Europe des Vingt-Sept. Mais l’Union, qui connaîtra là son cinquième élargissement, s’interroge sur sa capacité d’intégration. C’est de fait l’un des grands dossiers à l’ordre du jour. Lundi, la présidence finlandaise a réussi à mettre d’accord les ministres des Affaires étrangères sur un gel partiel des négociations avec la Turquie tant qu’elle n’ouvrira pas ses ports et ses aéroports au trafic avec Chypre. Une question qui menaçait d’empoisonner le sommet. Les dirigeants européens peuvent donc se concentrer sur les grands thèmes retenus, notamment la suite à donner au processus d‘élargissement et l’immigration.

Plus d'infos:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les limites de l'élargissement et l'immigration au menu du sommet