DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Belgique se remet difficilement du canular de la télévision publique

Vous lisez:

La Belgique se remet difficilement du canular de la télévision publique

Taille du texte Aa Aa

La “blague belge” annonçant l’indépendance de la Flandre a plutôt fait rire “jaune” les responsables politiques et a provoqué la stupeur, voire la crainte dans le pays. Il faut dire que la RTBF a tapé fort. C‘était mercredi soir peu après 20H. Les plateaux en direct, les reportages à chaud sur la sécession de la Flandre et ses conséquences, notamment la fuite du roi, ont réussi à convaincre 89% des téléspectateurs durant les premières minutes de l‘émission. Même le directeur de la RTBF a participé à cette politique fiction.

Sur un terrain si sensible, alors que la partition entre Wallons et Flamands est désormais régulièrement évoquée, les réactions outrées de la classe politique n’ont pas tardé à pleuvoir. Le Vlaams Belang, parti nationaliste flamand qui prône l’indépendance, a obtenu un quart des voix aux élections régionales en 2004. Et il trouve un écho grandissant en Flandre.