DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les limites de l'élargissement et l'immigration au menu du sommet

Vous lisez:

Les limites de l'élargissement et l'immigration au menu du sommet

Taille du texte Aa Aa

Le 1er mai 2004, l’Union européenne passait de 15 à 25 Etats-membres. L‘élargissement le plus important de son histoire. Depuis, le débat sur la candidature turque a alimenté la réserve des Etats et des citoyens européens sur les limites de l‘élargissement. Et les pays qui attendent dans l’antichambre de l’Union craignent d’en faire les frais. Première de la liste : la Croatie. Elle a entamé ses pourparlers d’adhésion en même temps que la Turquie il y a 14 mois. Et les autres pays des Balkans bouclent tour à tour des accords d’association avec l’UE, accords censés précéder le processus d’adhésion. Seulement voilà, avant de s‘élargir à plus de 27, l’Europe doit impérativement en passer par une réforme institutionnelle. Or le projet de constitution européenne a été remis au tiroir par les Vingt-Cinq après les nons français et néerlandais. L’Allemagne, qui prendra la présidence européenne en janvier, espère le ranimer.

L’autre grand dossier, c’est celui de l’immigration. Alors que depuis le début de l’année 30.000 clandestins ont accosté sur le rivage des Canaries, l’Europe cherche la parade à l’immigration illégale. Mieux surveiller ses frontières extérieures mais aussi soutenir les projets de développement dans les pays d’origine des clandestins comme l’Espagne le fait avec le Sénégal… Ce sont quelques-unes des pistes évoquées. L’Union promet des initiatives concrètes pour 2007.