DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tony Blair entendu par la police sur le financement du Parti travailliste

Vous lisez:

Tony Blair entendu par la police sur le financement du Parti travailliste

Taille du texte Aa Aa

Le Premier ministre britannique a été entendu par des policiers jeudi dans le cadre d’une enquête sur le financement douteux de son mouvement, le Parti travailliste. Tony Blair a été interrogé dans ses bureaux de Downing Street pendant près de deux heures. Il était entendu en tant que “témoin”, a précisé son porte-parole.

L’affaire remonte à 2005: Scotland Yard enquête sur des prêts faits secrètement au Parti travailliste, mais aussi au Parti conservateur, par de riches et généreux donateurs, dont les noms ont ensuite été proposés pour se voir attribuer un siège à la chambre des Lords. Les prêts ne sont pas illégaux en eux-mêmes en Grande-Bretagne et n’avaient pas à être déclarés. Ils ne tombent sous le coup de la loi que si des titres honorifiques ont été proposés en guise de récompense. Le Parti travailliste britannique a admis avoir reçu près de 20 millions d’euros en prêts mais Tony Blair a rejeté toute idée de malversation.