DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Haniyeh contraint de laisser ses dollars à la frontière égyptienne

Vous lisez:

Haniyeh contraint de laisser ses dollars à la frontière égyptienne

Taille du texte Aa Aa

Bloqué par les autorités israéliennes, jeudi au terminal de Rafah, Ismaïl Haniyeh a regagné la bande de Gaza huit heures plus tard sans les 35 millions de dollars, octroyés par différents donateurs musulmans, qu’il transportait dans ses bagages. Conformément aux tractations avec Le Caire, l’Etat hébreu déposera l’argent dans une banque égyptienne qui le reversera ensuite à l’Autorité palestinienne. Ce n’est pas la première fois qu’un membre du gouvernement Hamas tente de traverser la frontière avec une importante somme d’argent. Les banques refusent en effet de transférer des fonds au profit du mouvement islamiste, classé organisation terroriste par l’Union européenne notamment.

Le blocage d’Ismaïl Hanyieh a provoqué la colère de milliers de partisans du Hamas. Trois heures durant, ils ont affronté la garde présidentielle palestinienne en charge de la sécurité du terminal. Les islamistes accusent maintenant la garde d’avoir essayé de tuer le chef du gouvernement. Un membre de l’escorte du Premier ministre a été tué. Une quinzaine de personnes, dont un fils et un conseiller d’Ismaïl Haniyeh, ont été blessées. Vitres brisées, sièges arrachés, meubles dégradés, les activistes du Hamas ont mis à sac le terminal. Ils n’ont quitté Rafah qu’hier en fin de soirée, à la demande du mouvement islamiste.