DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le 19ème anniversaire du Hamas marqué par les luttes fratricides

Vous lisez:

Le 19ème anniversaire du Hamas marqué par les luttes fratricides

Taille du texte Aa Aa

Les territoires palestiniens, à nouveau au bord du gouffre en cette journée de violence, qui marquait le 19ème anniversaire du Hamas. Sur les banderoles trône le portrait de Cheikh Yassine assassiné par Israël en 2004, fondateur du mouvement de la résistance islamique.

Ils étaient 100 000 dans le principal stade de Gaza, à acclamer Ismaïl Haniyeh, le héros du jour. La veille, le Premier ministre a échappé à un attentat. Attentat attribué au Fatah, accusé ici de lancer une guerre contre le Hamas. Ismaïl Haniyeh s’est miontré plus modéré. Il a appelé “à l’unité nationale, pour préserver le sang palestinien”, a t-il dit.

Dans une ambiance déjà électrique, le geste d’Israël la veille a exacerbé les tensions. Au terminal frontalier de Rafah, jeudi soir, le Premier ministre est en effet resté bloqué côté égyptien, l’Etat hébreu refusant de le laisser passer avec 35 millions de dollars offerts par les pays musulmans. Une fusillade a suivi, Aniyeh est indemne, mais l’un de ses gardes du corps a été tué, son fils et un de ses conseillers politiques blessés.

Une tentative d’assassinat qui a fait couler le sang ce vendredi. A Gaza, mais aussi à Ramallah. Partisans du Fatah et du Hamas se sont violemment affrontés dans les rues de la grande ville de Cisjordanie, bilan une trentaine de blessés, certains dans un état critique.