DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le processus d'élargissement ralenti avant la réforme

Vous lisez:

Le processus d'élargissement ralenti avant la réforme

Taille du texte Aa Aa

Remettre le projet de constitution sur les rails ou du moins relancer le débat. C’est la mission qui incombera à l’Allemagne quand elle prendra la présidence européenne en janvier. Réunis en sommet, les chefs d’Etat et de gouvernement s’en sont remis à Angela Merkel pour ébaucher les scénarios possibles. En attendant l’hypothétique dénouement institutionnel, le processus d‘élargissement sera ralenti. Mais le président de la Commission José Manuel Barroso a voulu rassurer les candidats à l’adhésion :

“Nous avons obtenu un consensus fondé sur les trois c : consolidation, condition et communication. Ce sommet émet le message suivant : notre maison restera ouverte. Nous avons donné une impulsion aux aspirations des Balkans occidentaux et nous avons clairement laissé la porte ouverte à la Turquie.”

Autre grand dossier de ce sommet : l’immigration. Courant 2007, l’Union lancera une série de mesures comme la création d’un réseau de patrouilles navales permanentes dans les eaux du sud de l’Europe et la tenue d’un sommet Union européenne-Afrique. Faute de solution à l’impasse institutionnelle, le Père Noël de la présidence finlandaise a distribué de petits cadeaux à la presse. Ce qui ne l’a pas empêché de distribuer aussi les mauvais points, à commencer par la Turquie. Le gel partiel de ses négociations d’adhésion a été confirmé.