DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Belges sont encore sous le choc après l'émission de mercredi de la RTBF qui annonçait de manière fictive l'indépendance de la Flandre

Vous lisez:

Les Belges sont encore sous le choc après l'émission de mercredi de la RTBF qui annonçait de manière fictive l'indépendance de la Flandre

Taille du texte Aa Aa

Ce programme a de nouveau électrisé le débat sur l’avenir de la Belgique et dans la rue, les sentiments sont encore très partagés. Une belge contre cette émission : “Je ne suis pas pour du tout… En plus j’habite en Flandres donc… Donc ce n‘était pas nécessaire…” Un autre partage son opinion : “J’en sais rien. Ce sont des idiots , une fois, pour mettre la pagaille dans le pays quoi”. Cet homme met en avant l’humour belge : “Alors la Belgique c’est la patrie du surréalisme… Là c‘était plutôt du réalisme. Il semble que les Belges commencent à manquer d’humour”. Et cet homme y a vraiment cru : “J’ai vu qu’une petite partie mais c‘était plus vrai que nature”.

Mercredi soir, l‘émission commençait comme cela avec le présentateur : “Bonsoir à tous. L’heure est grave. Excusez nous pour cette interruption. Evénement exceptionnel, moment exceptionnel. Nous devons en effet interrompre nos programmes pour vous présenter une page très spéciale du journal télévisé : La Flandre va proclamer unilatéralement son indépendance”.

Bien que fictif, ce scénario de l‘éclatement de la Belgique est une issue possible et qui tend à se rapprocher. Dans six mois des élections générales auront lieu. Elle pourrait conduire à une renégociation probable des pouvoirs entre Flamands et Wallons. Une renégociation voulue par de nombreux partis flamands.

Hier la classe politique a réagi vivement à l‘émission. Le premier ministre Guy Verhofstadt l’a qualifié d’irresponsable et de mauvais goût. Il a conseillé à ces auteurs de réfléchir à deux fois avant de lancer de tels programmes. La direction de la RTBF a présenté ses excuses aux téléspectateurs ayant été choqués. Elle pourrait bientôt être sanctionnée.