DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Litvinenko, un homme sans intérêt pour Moscou

Vous lisez:

Litvinenko, un homme sans intérêt pour Moscou

Taille du texte Aa Aa

Moins d’un mois après sa mort, Litvinenko est l’objet de nouvelles polémiques. A Moscou, le ministre de la Défense brosse un piètre portrait de l’ex-espion russe. Selon Sergeï Ivanov, Alexander Litvinenko n’est pas l’homme que la presse a dépeint, il n’avait aucun réel pouvoir de nuisance, et le Kremlin, accusé de l’avoir assassiné, n’avait aucun besoin de se débarrasser de lui.

Sergeï Ivanov a fait ces déclarations à des journalistes étrangers. Le ministre de la Défense insiste : Litvinenko n‘était même pas agent secret, mais un simple garde du corps pour gardiens de prison, sans entraînement, sans intelligence, et avec une tendance pour la provocation.

Un de ses contacts affirme au contraire qu’il enquêtait pour une entreprise britannique, et qu’il détenait des informations sensibles sur un dirigeant du Kremlin. C’est dans cet hôtel de Londres qu’Alexander Litvinenko a été empoisonné au polonium 210 le 1er novembre.