DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une pièce de plus pour tenter de retrouver le ou les meurtriers des cinq prostituées britanniques

Vous lisez:

Une pièce de plus pour tenter de retrouver le ou les meurtriers des cinq prostituées britanniques

Taille du texte Aa Aa

La police britannique assure que le “puzzle” du meurtre de cinq femmes près de la ville anglaise d’Ipswich commence à être reconstitué. Des images de la troisième victime, Anneli Alderton, 24 ans, sont une des pièces de ce puzzle. Filmées par une caméra de surveillance, elles indiquent que la jeune femme a pris un train le 3 décembre dans l’après-midi pour Colchester, dans le sud de l’Angleterre. Le commissaire en charge de l’enquête : “Nous avons besoin maintenant de reconstituer le parcours d’Anneli, a expliqué Stewart Gull. A quelle station est-elle descendue ? Et où est-elle allée après ?”

Les corps des cinq jeunes femmes, toutes prostituées et droguées, ont été découverts entre le 2 et le 12 décembre, dans un ruisseau, dans un bois ou au bord d’une route de campagne. Le central téléphonique de la police a reçu à ce jour près de 9.000 appels de personnes qui voulaient donner des informations pouvant être utiles à l’enquête. 350 enquêteurs et experts britanniques sont désormais sur le terrain. Ils ont mené des recherches ce samedi spécialement autour des voies ferrées longeant un village proche de la ville d’Ipswich. Les vêtements des victimes, qui ont été retrouvées dénudées, seraient particulièrement utiles aux policiers. La presse britannique évoque cinq suspects principaux à ce stade de l’enquête.