DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des veillées italiennes pour un homme qui revendique le droit de "mourir en paix"

Vous lisez:

Des veillées italiennes pour un homme qui revendique le droit de "mourir en paix"

Taille du texte Aa Aa

Hier soir à Rome, ainsi que dans d’autres villes italiennes, le combat de Piergiorgio Welby qui ne vit que grâce à un respirateur artificiel et qui dénonce un acharnement thérapeutique, a réuni des dizaines de personnes. Elles ont manifesté après la décision d’un tribunal de Rome de se déclarer incompétent dans cette affaire. Et ce, à cause d’un vide juridique sur l’acharnement thérapeutique, interdit en Italie. “Ce verdict, a expliqué la soeur de Piergiorgio, admet que mon frère a le droit de faire cette demande. Mais d’un autre côté, aucune loi ne désigne quelqu’un pour faire ce qu’il demande. C’est un vide juridique que seuls les politiques peuvent combler.”

Des veillées ont également été organisées à Londres et Bruxelles, d’après une association qui soutien Piergiorgio Welby.
Le sexagénaire atteint de dystrophie musculaire est maintenu en vie grâce à un respirateur artificiel depuis 1997. Il est nourri par sonde et s’exprime grâce à un ordinateur qui interprète le mouvement de ses yeux. Il avait écrit une lettre au président pour plaider sa cause en septembre. Le débat sur l’euthanasie divise la coalition au pouvoir en Italie où l’influence de l’Eglise catholique reste importante.