DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les violences inter-palestiniennes accentuent la menace d'une guerre civile

Vous lisez:

Les violences inter-palestiniennes accentuent la menace d'une guerre civile

Taille du texte Aa Aa

Les Palestiniens s’entre-déchirent dans la bande de Gaza. Quelques heures après une attaque menée tôt ce matin contre un camp d’entraînement de la garde présidentielle, le véhicule du ministre des Affaires étrangères Mahmoud Zahar, membre du Hamas, a été la cible de tirs, sans faire de blessé. De probables représailles. La branche armée du Hamas est en effet accusée d’avoir attaqué le camp de la garde présidentielle, ce qu’elle dément.

Les territoires palestiniens sont au bord de la guerre civile, entre Fatah et Hamas, par branches armées interposées. La situation s‘était déjà détériorée après l’attaque contre le convoi du Premier ministre, jeudi. La décision hier de Mahmoud Abbas de convoquer des élections présidentielle et législatives anticipées, a ajouté à cette tension. Pour le Hamas, il s’agit d’un “coup d’Etat”. De nouveaux affrontements inter-palestiniens ont éclaté, faisant un mort et une vingtaine de blessés.