DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Gates en Irak alors que Bush envisage d'y envoyer de nouvelles troupes

Vous lisez:

Gates en Irak alors que Bush envisage d'y envoyer de nouvelles troupes

Taille du texte Aa Aa

La visite du nouveau secrétaire américain à la Défense, Robert Gates, deux jours après son investiture, intervient alors que les violences se multiplient avec 959 attaques en moyenne par semaines ces trois derniers mois. Le changement de stratégie attendu depuis la victoire électorale des démocrates ne sera annoncé qu’en janvier. Mais déjà George W. Bush envisage de ne pas tenir compte des recommandations de la commission Baker.

“Toutes les options sont envisageables, y compris l’envoie de nouveaux effectifs”, expliquait George Walker Bush mercredi à Washington. “Si nous décidions de le faire, ce serait dans le cadre d’une mission spécifique qui nécessiterait des troupes supplémentaires. C’est précisément ce que nos généraux ont dit. Je suis d’accord avec eux”.

La commission Baker avait en outre recommandé l’implication de la Syrie et de l’Iran dans la stabilisation de la région. Option irrecevable pour le président américain mais pas pour John Kerry. L’ancien candidat à la présidentielle a rencontré, à Damas, le ministre syrien des Affaires Etrangères.