DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Projet de résolution contre Téhéran présenté à l'ONU après une concession accordée à Moscou

Vous lisez:

Projet de résolution contre Téhéran présenté à l'ONU après une concession accordée à Moscou

Taille du texte Aa Aa

Afin d’obtenir l’accord de la Russie, qui dispose du droit de véto, Londres, Paris et Berlin ont amendé leur projet de résolution contre Téhéran. Il n’est plus question d’interdire à 12 ressortissants iraniens, liés au programme nucléaire, de voyager à l‘étranger. Ces douze personnes feront l’objet de simples restrictions.

Explications du chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov : “Même les restrictions imposées à des officiels iraniens pour voyager à l‘étranger est, de notre point de vue, une sanction. Nous avions pourtant convenu de ne pas faire état de sanctions dans le texte”.

La Russie rechigne à imposer des sanctions trop sévères à l’Iran où elle a d’importants intérêts économiques. Moscou aimerait également réduire le champ d’un gel des avoirs financiers prévu à l’encontre de onze entités liées aux programmes nucléaire iranien.