DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Regain de violence en Somalie

Vous lisez:

Regain de violence en Somalie

Taille du texte Aa Aa

Les combats ont repris à l’issue de l’ultimatum fixé par les tribunaux islamiques pour que les troupes éthiopiennes quittent le pays. Adis Abeba dément avoir déployé son armée en Somalie et reconnaît seulement l’envoi d’instructeurs militaires. Les islamistes ont attaqué deux bases gouvernementales proches de Baïdoa, siège des institutions de transition depuis que les islamistes ont pris la capitale, Mogadiscio.

L’Occident a tout intérêt à ramener le calme dans ce pays de la corne d’Afrique qui pourrait bien devenir un nouveau foyer du terrorisme. Louis Michel, commissaire européen au Développement, a tenté mercredi une médiation. Après avoir rencontré le chef des tribunaux islamiques, il s’est entretenu avec le président somalien.

Selon Louis Michel : “La violence ne résoudra pas ce conflit. Il n’existe qu’une façon d’en sortir : revenir au processus de paix de Khartoum.” Le président somalien, Abdullahi Yusuf Ahmed, ainsi que les tribunaux islamiques, auraient accepté de cesser les hostilités et de reprendre les négociations de paix. Mais aucune date n’a été fixée pour la reprise des pourparlers.