DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Crise énergétique, Poutine joue l'apaisement en Ukraine, la guerre du gaz entre la Russie et la Géorgie est évitée

Vous lisez:

Crise énergétique, Poutine joue l'apaisement en Ukraine, la guerre du gaz entre la Russie et la Géorgie est évitée

Taille du texte Aa Aa

Vladimir Poutine en Ukraine pour un nouveau départ : le président russe s’est entretenu à Kiev avec son homologue Viktor Iouchtchenko. Les deux hommes ont présidé vendredi la première réunion d’une commission intergouvernementale, chargée de se pencher sur tout un éventail de problèmes bilatéraux. Les questions énergétiques étaient à l’ordre du jour. Vladimir Poutine s’est dit prêt à fournir davantage de gaz russe aux ukrainiens si un problème survenait dans la fourniture de gaz turkmène après la mort du président Niazov : “Nous avons signé avec le Turkménistan des contrats à long terme sur les livraisons de gaz en Ukraine. La Russie a toujours honoré, honore et a l’intention d’honorer dans l’avenir ses engagements concernant les contrats signés. Cela concerne également le transit vers les pays tiers”.

Cette visite du président russe intervient près d’un an après une grave crise entre les deux pays sur le prix du gaz russe livré à Kiev. L’Ukraine, itinéraire de transit essentiel du gaz vers l’Europe, a pu cette fois conclure un accord pour l’année prochaine. Kiev achètera le gaz russe à un prix inférieur à la moyenne de celui pratiqué pour les pays européens. Enfin alors qu’une crise similaire menaçait la Géorgie, Tbilissi a accepté ce vendredi de payer le prix fort demandé par Gazprom. Neanmoins l’Azerbaïdjan serait le principal fournisseur de gaz de la Géorgie, a précisé le chef du gouvernement géorgien.