DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Conflit en Somalie : les forces en présence

Vous lisez:

Conflit en Somalie : les forces en présence

Taille du texte Aa Aa

Un camion militaire ethiopien qui s’avance. Nous ne sommes pourtant pas à Addis Abeba, mais à Baïdoa, capitale du gouvernement transitoire somalien. Si la Corne africaine est sur le point de s’embraser, on le doit aux combats qui opposent les soldats de ce gouvernement transitoire, soutenu par l5;Ethiopie, et les forces des Tribunaux islamiques.

Les dernières hostilités ont débuté dans la nuit du 19 au 20 décembre dernier. Soit quelques heures après l5;expiration de l5;ultimatum fixé par les islamistes aux troupes éthiopiennes. Ils devaient quitter la Somalie. Ils ne l’ont pas fait.

La Somalie est morcelée par quinze ans de guerre civile. Les institutions de transition somaliennes, mises en place en 2004, s’avèrent incapables de rétablir l’ordre face à la montée en puissance, depuis 2006, des islamistes.

L’Ethiopie, berceau de la chrétienté en Afrique, est fermement opposée au pouvoir des Tribunaux Islamiques dont Al Qaida aurait pris le contrôle. Addis Abeba, principal allié de Washington dans cette région, soutient donc le gouvernement de transition. 15 à 20 000 de ses hommes se trouveraient en Somalie. Son armée est une des plus aguerries d’Afrique.

En face, le principal rival de l’Ethiopie dans la région, l’Erythrée, est soupçonnée de soutenir les islamistes. Elle compte 2000 soldats en Somalie. Son objectif est d’affaiblir Addis Abeba. La guerre entre les deux pays, entre 1998 et 2000, a fait plus de 80.000 morts. Elle peut compter sur le renfort de près de 8000 combattants islamistes étrangers.

Des pourparlers devraient avoir lieu à Khartoum à la mi-janvier. Une force internationale de paix devrait se déployer. Initiatives incertaines, d’autant que la communauté internationale, échaudée par des expériences passées désastreuses, rechigne à intervenir.

Reste que si l’Ethiopie s’engage en Somalie elle court le risque d’un “enlisement à l’irakienne”.